Paris sportifs : faut-il obligatoirement déclarer ses gains aux impôts ?

Pour les parieurs qui gagnent seulement quelques dizaines d’euros, les questions de fiscalité ne se posent pas vraiment. Cependant, il y a des joueurs qui reçoivent de grosses sommes d’argent grâce aux paris sportifs. Doivent-ils déclarer leurs gains aux impôts ? Comment sont-ils imposés ? Zoom sur ce business en pleine expansion.

Les paris sportifs : rentables ou pas ?

Grâce aux victoires des différentes équipes européennes de football, certains parieurs ont déjà encaissé des sommes à 6 chiffres sur des sites de pronostics comme betfirst sport. Et bien souvent, grâce à des paris combinés et à des cotes intéressantes, les parieurs n’ont même pas besoin que les équipes aillent en finale pour être gagnants.

Cependant, les gains sont certes tout à fait possibles, mais les pertes le sont tout autant. Le secteur des paris sportifs est ainsi fait. Il est possible d’empocher des milliers d’euros avec une mise de seulement 50 centimes, mais il est aussi possible de perdre une mise beaucoup plus importante.

Par ailleurs, bien que les paris soient risqués, l’appât du gain est bien souvent plus fort et cela les bookmakers l’ont très bien compris. En effet, ils savent comment attirer les internautes avec des offres de paris gratuits pour une ouverture de compte par exemple. Par la suite, certaines plateformes proposent même de rembourser la mise du premier pari perdu à hauteur de 200 euros.

Les paris sportifs : faut-il déclarer tous ses gains ?

Les gains sur les paris sportifs considérés comme occasionnels ne sont pas taxés. Et cela concerne tous les jeux de hasard en général. Le gouvernement ne considère pas que ces activités soient assez lucratives pour qu’elles soient taxées. Autrement dit, si vous recevez des gains de temps en temps et que les sommes ne sont pas pharamineuses, vous n’avez pas besoin de les déclarer aux impôts. Et cela, même si ces gains dépassent parfois vos autres revenus.

Cependant, cette non imposition a tout de même des limites. Effectivement, si vous réalisez des gains quotidiens qui peuvent supprimer ou atténuer l’aléa inhérent aux jeux de hasard, vous serez dans l’obligation de les déclarer. Autrement dit, vos gains seront alors imposables.

Donc, si votre activité de parieur vous permet de gagner de l’argent régulièrement, c’est un peu comme s’il s’agissait d’une activité professionnelle. Tous vos gains, devront alors être déclarés au titre des Bénéfices non commerciaux sur votre déclaration d’impôts. Vous serez alors imposable au titre de l’IR (Impôt sur le revenu).